Terre-Neuve en guerre

« Le soleil commence à se lever. Les matelots sont déjà en train de nettoyer le pont. Vite, je remballe mon lit de fortune. J'ai réussi à dormir un peu, mais j'ai toujours le ventre à l'envers. Cette maudite diarrhée n'arrête pas. Hier, le sergent m'a donné un verre de brandy en me disant que cela allait me guérir. Ça n'a rien donné. J'ai encore vraiment l'estomac tout croche. »

Edward

Pour en savoir plus
sur la diarrhée en Méditerranée

« Tiens, mon ombre est plus courte. Il doit être autour de midi. Même avec mon nouvel uniforme plus léger, j'ai l'impression d'être toujours en sueur. Cette maudite chaleur, c'est étouffant! Vite, de l'eau! J'ai hâte à la fin de l'exercice, parce que je sens que je vais m'évanouir.»

Edward

Pour en savoir plus
sur l’entraînement

« Enfin une bière… Ouache! C'est pas buvable! On dirait de la pisse de chameau! Tiens, les Australiens. Ils nous font signe de les suivre. On va au chic Shepheard Hotel. C'est sûr que la bière est bonne là-bas, c'est là que se tiennent les officiers. Bon, pas de police régimentaire en vue. On devrait avoir le temps d'en boire une couple avant qu'ils nous arrêtent.  »

Edward

Pour en savoir
plus sur la hiérarchie

« On s'ennuie pas avec les Australiens. On avait le goût de voir les pyramides. Hop, on a sauté dans un tramway, ils ont jeté le chauffeur dehors et on est arrivés. Il y a rien à leur épreuve. Wow, c'est encore plus impressionnant que ce qu'on dit! Il faut enlever nos bottes pour entrer. C'est in-cro-ya-ble!!! Eille! Qu'est-ce qu'il fait avec nos bottes celui-là? Ah non, il veut de l'argent. Mais, les gars veulent pas payer. Bon, bien on sort nos poings et nos coups de pieds. Et le tour est joué!  »

Edward

Pour en savoir
plus sur les vrais soldats et les rebelles

« Je suis allé me promener dans le quartier des prostituées, le Wazzir comme ils l'appellent. Il faisait chaud et c'était pas juste à cause de la température. Plusieurs de nos gars profitent de ce qui est offert, mais je préfère pas. La dernière chose que je veux, c'est revenir à la maison avec la syphilis.  »

Edward

Pour en savoir plus
sur le fléau de la syphilis