Terre-Neuve en guerre

« Depuis que Will est parti, Maman gratte les cennes. Il faut que je l'aide plus. Ma cousine Henriette a trouvé du travail dans une usine à Montréal. La chanceuse! C'est pas ici, à Terre-Neuve, que je pourrais faire ça. Peut-être bien qu'avec la guerre, il y aura de meilleures jobs ici aussi. En tout cas, c'est ce que j'espère. »

Laura

Pour en savoir plus
sur le marché du travail au féminin

« Ma tante m'a dit hier qu'ils cherchaient des télégraphistes à la station côtière. Ce matin, j'y suis allée pour offrir mes services et ils m'ont prise! Je commence après-demain. Je suis vraiment chanceuse! C'est fan-tas-ti-que! Et le salaire? 50 piastres par mois! J'en reviens pas! Maman va être tellement contente! »

Laura

Pour en savoir plus
sur les femmes télégraphistes

« Aujourd'hui, c'est mon jour de congé. J'ai pris le train pour Saint-Jean. Il faut que je trouve du tissu pour me faire une belle robe. C'est le mariage de ma cousine dans pas long. Seigneur! C'est donc bien cher! En plus, il y a quasiment plus rien dans les magasins. La guerre de l'autre bord se fait de plus en plus sentir ici. Oh! Will, mon frérot… je peux pas croire que t'es parti pour de bon… Et Peter qui donne toujours pas de nouvelles. J'espère qu'il va bien et que son bateau a pas été attaqué par un sous-marin allemand. »

Laura

Pour en savoir plus
sur les prix élevés et les profits

« Ce matin, j'ai croisé un beau matelot sur la rue. Il m'a rappelé Peter… Il garde l'autre station de télégraphie, à Mont Pearl. Juste quelques semaines qu'il m'a dit, parce qu'il retourne bientôt en Angleterre. Il va apporter ma lettre à Peter pour qu'il la reçoive plus vite. Pourvu qu'il tienne sa promesse… »

Laura

Pour en savoir plus
sur les réservistes